Rejoins le réseau francophone d'Halifax

Camille Lucas

Un article de

Ouragan Fiona : les autorités en Atlantique demandent aux résidents d’être prêts

Article de Radio-Canada

Plusieurs régions des provinces atlantiques se préparent à l'arrivée de l'ouragan Fiona.

Les gouvernements provinciaux et organismes responsables des mesures d’urgence des provinces atlantiques demandent aux résidents de se préparer à l’arrivée de Fiona, un ouragan qui a balayé les côtes des îles Turques et Caïques mardi.

L’ouragan de catégorie 4 se dirige maintenant vers les Bermudes. Fiona devrait se transformer en importante tempête post-tropicale lorsqu’elle traversera l’est du Canada vendredi et samedi.

Il s’agira de la première tempête d’envergure à frapper la région cette année.

Sur la côte ouest de Terre-Neuve, le maire de Ramea Ian Stewart indique que les résidents s’affairent déjà à protéger leur propriété. Mais ils sont habitués, ajoute-t-il avec philosophie.

Être comme ça au milieu de l’océan, nous devons suivre ce qui se passe et nous préparer du mieux possible, pense-t-il.

Il observe que les tempêtes sont plus nombreuses depuis quelques années et leur intensité plus forte. Mais la communauté insulaire se débrouille bien, pointe M. Stewart puisqu’elle s’est dotée de sa propre génératrice au diesel en cas de panne.

Le ministère de la Justice et de la Sécurité publique de Terre-Neuve a indiqué que ses équipes inspectent et libèrent des ponceaux en prévision de la tempête. On demande au public de surveiller les alertes publiques et de consulter le site 511 de la province sur les conditions routières avant de prendre la route.

72 heures

Au Nouveau-Brunswick, l’organisation des mesures d’urgence rappelle aux citoyens de se préparer à rester chez eux pendant 72 heures sans électricité. Prévoir une trousse d’urgence et avoir un plan est essentiel selon l’organisme.

Jillian Mullowney de la Croix-Rouge canadienne au Canada atlantique ajoute qu’une bonne préparation de tous aidera les autorités en cas de catastrophe.

Plus les gens sont capables de se préparer, plus les services d'urgence peuvent se concentrer sur les personnes vulnérables qui ne sont pas en mesure de se préparer, indique-t-elle.

Les meubles extérieurs devraient être attachés et les objets devraient être rangés.

Le Centre canadien des ouragans et des prévisions fera une mise à jour sur ses prévisions mercredi matin. Mardi, on indiquait que la tempête pourrait être très intense.

Actuellement, la plage d'incertitude concernant le centre de la dépression lorsque celle-ci s'approchera tard vendredi ou samedi est une zone d'environ 600 à 700 kilomètres de large (cône d'incertitude) dont le centre se trouve près de l'est de l'île du Cap-Breton, et cela comprend une large zone de vents de force ouragan, y compris sur les terres. Il s'agit là du scénario le plus probable pour le moment, peu importe si Fiona sera classée comme un ouragan ou une tempête post-tropicale à ce moment, décrit-on.

Source: Radio-Canada

Avec des informations de CBC

PHOTO : GRACIEUSETÉ ALICK TSUI

Connecte toi pour commenter

TU AS SUREMENT UN AMI OU UNE AMIE À QUI PARTAGER CETTE PAGE

Hého ! Y’a quelqu’un ?

Oui, nous sommes déjà 205 francophones d’Halifax inscris-toi ici, rejoins nous !

DÉCOUVRIR LA COMMUNAUTÉ