Rejoins le réseau francophone d'Halifax

Une pénurie d’enseignants et enseignantes en Nouvelle-Écosse

Le 5 octobre était la journée mondiale des enseignants et enseignantes. Le Conseil Atlantique et Territorial des Organisations de la Profession Enseignante (CATOPE ou CAPTTO en anglais) s'est réuni à Halifax à cette occasion pour discuter des défis rencontrés par le personnel des écoles publiques.

Nous avons interrogé Ryan Lutes, président de l'Union des enseignants de Nouvelle-Écosse, qui était présent à cette rencontre. Professeur de mathématique et père de deux enfants, Ryan est passionné par sa cause et était ravi de pouvoir nous en parler.

Un des défis majeurs auquel le corps enseignant doit faire face actuellement dans la province est le manque de personnel remplaçant. Ces personnes prennent la place de l'enseignant principal dans un cas de congé. Les personnes fraîchement diplômées arrivant dans la profession comment souvent par ce genre de poste. Cependant, Ryan nous a décrit les conditions difficiles de ces remplaçants. D'abord, leur rémunération n'est, selon lui, pas suffisante pour vivre. Cela serait hautement décourageant pour les jeunes voulant faire ce métier. Il a exprimé une certaine inquiétude en disant que ces personnes préfèrent alors changer de métier. Comment donc assurer que les élèves reçoivent une éducation complète tout au long de l'année ?

Il est pensé, à tort, que le travail de l'enseignant est d'animer les cours durant les heures de classe. Ryan nous a rappelé que leur rôle est bien plus que ça, entre le soutien psychologique aux élèves et tous les efforts préparer les cours et les rendre ludiques prend du temps et de l'énergie.

Il espère que le gouvernement entendra les demandes des enseignants et que ces derniers soient plus épaulés dans leur travail, qui est absolument nécessaire à la société.

Voir l'article en entier et écouter l'entrevue ici

Source : canada-info.ca 
Photo : Meghan Groff, HalifaxToday.ca

Connecte toi pour commenter

Réponses récentes

TU AS SUREMENT UN AMI OU UNE AMIE À QUI PARTAGER CETTE PAGE

Hého ! Y’a quelqu’un ?

Oui, nous sommes déjà 250 francophones d’Halifax inscris-toi ici, rejoins nous !

DÉCOUVRIR LA COMMUNAUTÉ